Les tests en pharmacie

De nouvelles missions ont été confiées aux pharmaciens. Il s’agit notamment de permettre aux patients d’être conseillé et d’accéder facilement aux actions de dépistage et de prévention. C’est pourquoi, de plus en plus, votre pharmacien peut vous proposer des tests pour vérifier vos paramètres de santé.

 


En arrivant à la pharmacie, je découvre une affiche placée derrière le comptoir que je n’avais pas remarquée jusqu’à présent. Celle-ci, intitulée « Faites vérifier vos paramètres santé » informe sur le fait que le pharmacien s’engage dans la prévention et le dépistage. Il y est fait mention notamment au contrôle de la tension, au risque cardiovaculaire ou encore au diabète.

Quand arrive mon tour, je ne manque pas de questionner mon pharmacien sur les services proposés. « J’ignorais, lui dis-je, que je pouvais être aidé à la pharmacie dans la vérification du diabète. Je sais que ma mère vient régulièrement vous voir pour le suivi de son asthme mais, je pensais que cela concernait uniquement certaines pathologies. »

« Vous faites référence aux entretiens pharmaceutiques, me répond mon pharmacien. Effectivement, nous sommes habilités à recevoir en entretien individuel, les patients souffrant d’asthme de manière à voir avec eux s’ils suivent bien leur traitement, s’ils rencontrent des difficultés dans la prise de leurs médicaments. Ces entretiens sont pris en charge par la Sécurité sociale et concernent l’asthme et les anticoagulants oraux. »

 

Il est vrai que la loi a renforcé l’action des pharmaciens dans la prévention et le dépistage. C’est somme toute assez logique quand on sait qu’il y a toujours une pharmacie à proximité de chez soi et qu’on peut y trouver en permanence un vrai professionnel de santé. En ces temps de désertification médicale, c’est une sécurité non négligeable de se savoir ainsi soutenu.

« Oui, je comprends, reprenant ma discussion avec mon pharmacien. Mais l’affiche parle aussi semble-t-il de tests ? » « En fait, plusieurs cas de figures sont possibles, m’explique-t-il. Soit nous réalisons le test à la pharmacie, soit nous vous délivrons un autotest. Dans tous les cas, il ne s’agit nullement de remplacer ou contourner le médecin. Nous proposons de faciliter l’accès au dépistage en incitant le patient à consulter son médecin après le test, en fonction des résultats. Le dépistage constitue un premier pas vers une prise en charge rapide en cas de nécessité. Notre rôle s’inscrit dans cette logique. »

 

Et mon pharmacien de me décrire les différents tests accessibles à l’officine. « Et j’imagine que c’est payant ? » « Tout à fait, certains tests sont remboursés par la Sécurité sociale, d’autres non. Mais, je dois dire que la plupart des personnes sont prêtes à payer à condition que le prix soit juste. »

L’arrivée des autotests en pharmacie remonte à plus d’un an avec les tests VIH (pour le dépistage du Sida). On le sait, la lutte contre le Sida passe en priorité par le développement systématique du dépistage, il est par contre fondamental d’utiliser des tests pertinents et d’encourager les personnes à risque à leur utilisation. Le pharmacien d’officine est tout à fait capable d’agir dans ce sens. La preuve a été faite avec des résultats très positifs puisque depuis, plusieurs milliers d’autotests VIH ont été vendus.

« D’autres autotests sont disponibles en pharmacie et nous conseillons les personnes qui veulent ainsi prendre leur santé en main, poursuit mon pharmacien. Il s’agit par exemple de tests pour détecter le cholestérol, une infection urinaire, une allergie, du sang dans les selles ou même la consommation de cannabis pour n’en citer que quelques-uns. Je le constate en permanence, le patient souhaite être de plus en plus acteur de sa santé mais, pour y arriver il a besoin d’acquérir certaines compétences. C’est bien une partie de notre rôle que d’éduquer nos patients et de les informer de manière à trouver la meilleure réponse pour leur santé et savoir ainsi s’il est préférable qu’ils consultent un autre professionnel de santé. »

 

Théodore Crosnier

Retour en haut de la page