Nous ne sommes pas tous égaux quant au devenir de notre chevelure. Même si la calvitie n’est pas la règle générale, nous perdrons tous des cheveux en vieillissant. Faut-il s’en inquiéter ? Le vrai et le faux sur cette question.

Nous perdons tous des cheveux. Vrai ou Faux ?

Vrai - La chevelure est comparable à une forêt : les cheveux poussent, vivent et meurent. Les cheveux morts tombent et sont normalement remplacés par de jeunes cheveux. On considère qu'une chute de l'ordre de 50 à 100 cheveux par jour peut être normale. Elle correspond à l'entretien de la chevelure : de nouveaux cheveux viennent remplacer les plus anciens et plus fragiles.

 

Au-delà de 100 cheveux perdus par jour, la chute est excessive. Vrai ou Faux ?

Vrai - Quand la chute dépasse une centaine de cheveux par jour, on considère alors qu'il s'agit d'une chute pathologique de cheveux. La difficulté est de compter les cheveux perdus. C'est pour cela que l’on se fie à l’apparition d’un éclaircissement de la chevelure.

 

La chute de cheveux touche tous les âges et tous les sexes. Vrai ou Faux ?

Vrai - La chute de cheveux peut toucher l’enfant, l’adulte, l'homme, la femme. Elle peut toucher l’ensemble ou seulement une partie du cuir chevelu. Elle peut laisser apparaître un cuir chevelu normal ou cicatriciel. Ces signes ont tous leur importance pour déterminer la cause de la chute de cheveux et les facteurs favorisants ou aggravant cette chute.

 

La chute des cheveux est liée au vieillissement. Vrai ou Faux ?

Vrai et Faux - Les causes de la chute de cheveux sont très nombreuses. Elle peut être due à un agent infectieux ou parasitaire comme dans la pelade, à un traitement médicamenteux (anticancéreux) ou à certaines situations de stress,…. Mais il est vrai que l’âge venant, la chevelure s’éclaircit chez tout le monde.

 

Ce sont surtout les hommes qui sont touchés. Vrai ou Faux ?

Vrai - Au fil de la vie d'une personne, le cycle de vie des cheveux se raccourcit notamment au niveau de la zone située sur le sommet du crâne, sous l'influence des hormones mâles. Il s'agit de la calvitie "naturelle" chez l'homme.

L'alopécie androgénétique est la chute de cheveux classique chez l’homme de 40-50 ans, mais elle peut aussi toucher les hommes plus jeunes et les femmes.

La rapidité de déclenchement de la calvitie dans la vie d'un homme ou d'une femme dépend de la sensibilité de son cuir chevelu aux hormones males. Cette sensibilité est déterminée génétiquement. On connaît tous des familles de chauves.

 

Certains dérèglements hormonaux chez la femme peuvent être à l’origine de la chute des cheveux. Vrai ou Faux ?

La calvitie de la femme est elle aussi dépendante de la génétique. Certaines femmes sont plus sensibles aux hormones mâles circulant dans le sang, même en petite quantité. Mais il est également possible que ces hormones mâles soient présentes en excès dans le sang. Dans ce cas, il existe souvent des signes associés a la calvitie : augmentation de la pilosité (menton, lèvre supérieure,...), règles irrégulières, acné...

 

Il ne faut pas hésiter à consulter. Vrai ou Faux ?

Vrai – Même si la calvitie touche environ 40 % de la population, le diagnostic n'est pas facile, tant les impressions peuvent être trompeuses. Ce diagnostic nécessite une consultation et parfois un examen appelé trichogramme (observation de quelques cheveux au microscope). On peut aussi recourir au phototrichogramme qui consiste à raser une zone du cuir chevelu et à la photographier 2 ou 3 jours plus tard afin d'évaluer la capacité de repousse. En fonction de la cause, il sera éventuellement possible de mettre en place un traitement adapté.

 

 

Photo Phovoir/Atelier Frantz Lecarpentier

Retour en haut de la page