Ranger l'armoire  à pharmacie

"C'est décidé, je range l'armoire à pharmacie." Bonne initiative, car si on ouvre celle-ci peu souvent, il est particulièrement désagréable de trouver une boîte vide ou un médicament périmé, alors que l'on en a besoin de façon urgente à 8 heures du soir, un samedi ! Voici quelques conseils pour éviter ce genre de désagrément et limiter les accidents.

 

Etape 1 : triez

Veillez, 2 à 3 fois par an, à ranger et trier vos médicaments.

Vérifiez les dates de péremption et éliminez les produits périmés. Si vous avez des collyres déjà ouverts ou des antibiotiques, ça ne sert à rien de les conserver, jetez-les.

Par principe, retirez systématiquement de votre armoire à pharmacie tous les médicaments périmés, tous les collyres entamés, tous les médicaments dont vous ne savez plus à quoi ils servent, tous les médicaments entamés et dont le délai de conservation après ouverture est dépassé.

Les médicaments que vous conservez doivent rester dans leur emballage d'origine. En effet, la boîte en carton (étui) qui protège et emballe les plaquettes ou les flacons comporte des indications indispensables (nom, dosage…) ; de plus, elle permet de maintenir les produits empilés, en ordre et évite le vrac qui doit être absolument banni.

De même, vérifiez que les boîtes contiennent bien la notice (petit dépliant) qui explique tout ce qu'il faut savoir sur un produit : posologie, contre-indications, précautions d'emploi. Ces informations sont indispensables car vous ne vous rappellerez probablement plus ce que votre médecin vous avait dit lors de la prescription et, d'autre part, ce médicament est susceptible d'être donné à une autre personne de la famille qui ne présente pas forcément les mêmes caractéristiques.

Attention, ne jetez pas vos médicaments n'importe où ! Et surtout pas dans la poubelle, où un enfant peut s'amuser à fouiller. Ne les jetez pas non plus dans les toilettes : les substances chimiques qu'ils contiennent représentent un danger pour l'environnement. Rapportez vos médicaments périmés ou non utilisés à votre pharmacien.

 

Etape 2 : vérifiez son installation

Première mesure de bon sens, l'armoire à pharmacie ne doit pas être à portée des enfants et doit être fermée à clef. Elle doit être fixée ou installée à un endroit facile d'accès pour les adultes, suffisamment grande pour contenir les produits listés un peu plus loin. Profitez qu'elle soit vide pour la réinstaller si besoin.

Etape 3 : affichez les numéros d'urgence

Pensez également à afficher, près de l'armoire à pharmacie et du téléphone, les numéros d'urgence : celui du Samu (15 ou 112), les pompiers (18 ou 112), le numéro du centre anti-poison le plus proche de votre domicile et celui de votre médecin traitant et de votre pharmacien. C'est le plus sûr moyen de les retrouver en cas d'urgence.

 

Etape 4 : organisez votre armoire

 

Ranger les produits selon un ordre logique: par utilisation, par personnes au foyer…

D'une manière générale, il faut absolument avoir dans son armoire à pharmacie les types de produits suivants :

• Les produits de base : thermomètre, coton hydrophile, compresses, pansements, sparadrap, antiseptique non iodé et en spray (meilleure conservation), préservatifs…!

• Les produits de médication officinale : paracétamol pour les fièvres et douleurs, un antispasmodique pour les douleurs abdominales, des pastilles antiseptiques pour les maux de gorge…

• Selon votre situation de santé : des pansements gastriques contre les remontées acides, un antiémétique, de la vitamine C contre la fatigue passagère, une crème antihistaminique contre les piqûres d’insectes, une crème (gel) à l’Arnica pour les bleus et contusions…

• Les produits prescrits : votre traitement d’urgence habituel (antihistaminique par voie orale, traitement de l’asthme, médicaments contre les crises passagères de goutte…)…

La meilleure façon de ne rien oublier est d'en parler à votre pharmacien.

A présent, vous disposez d’une véritable armoire à pharmacie ! Et n'oubliez pas, le rangement se fait aussi au quotidien pendant toute l’année !

 

Iconographie AFL

Retour en haut de la page