L'examen des yeux


VPVC101 – –

Pourquoi faut-il se faire examiner les yeux ?

""L'examen des yeux (examen ophtalmologique) doit, à partir d'un certain âge être systématique et régulier, surtout si l'on présente une hypertension artérielle, un diabète ou du cholestérol et même si l'on n'a pas besoin de lunettes.

 

L''il est un organe particulier. Tout le monde sait que c'est l'organe de la vision et qu'à ce titre il peut présenter des troubles, corrigés par le port de lunettes correctrices : myopie, presbytie' Ce que l'on sait moins, c'est que l''il est, selon un vieil adage médical, une porte ouverte sur le cerveau et plus particulièrement les vaisseaux du cerveau. En effet, l'examen du fond d''il renseigne sur l'état des vaisseaux, dont on sait qu'ils sont mis à mal par l'athérosclérose due à l'hypertension artérielle, le diabète ou l'hypercholestérolémie.

 

L'examen de la vision doit être systématique à tous les âges de la vie

 

Cet examen comprend l'évaluation de l'acuité visuelle, de la mobilité oculaire, des champs visuels et des structures externes.

Pour évaluer l'acuité visuelle, le patient lit des rangées de lettres majuscules d'imprimerie sur une affiche suspendue au mur ou sur une image projetée par un appareil. Les rangées de lettres ont des tailles différentes ; le sujet est placé à une distance de 5 mètres et on lui demande quelles sont les plus petites lettres dont il peut distinguer la forme.

On utilise par convention une notation sur une échelle de 1 à 10. Si un sujet a 10 sur 10, cela veut dire qu'il est capable de voir toutes les lettres à lire. Le calcul des angles de lecture montre que les plus petits détails de l'affiche sont vus depuis la distance de 5 mètres sous un angle de 1 minute. Rappelons que la minute est l'unité de mesure d'angle et qu'il y a 60 minutes dans un angle de 1 degré. Un individu qui a 1 dixième ne voit que des détails supérieurs à 10 minutes d'angle. Attention, l'avancée en âge induit inévitablement une baisse d'acuité visuelle et il n'est pas justifié de s'inquiéter outre mesure si l'on a perdu 2 ou 3 dixièmes à 50 ans.

 

L'ophtalmologiste complètera cet examen de l'acuité visuelle par un examen général de la physiologie oculaire : champ visuel ou largeur de la vision, mobilité oculaire et des glandes lacrymales.

 

Examen des vaisseaux de l''il

 

L''il est un organe transparent. Cette caractéristique permet d'avoir un accès visuel direct sur les vaisseaux qui tapissent la rétine. Or, il est maintenant bien établi que les vaisseaux rétiniens suivent le même rythme de dégradation que les vaisseaux du cerveau ou du c'ur. Ceci explique que le fond d''il soit recommandé systématiquement en cas de suspicion d'athérosclérose. Ainsi, les patients qui sont hypertendus, diabétiques ou qui ont du cholestérol (toutes causes à l'origine de l'athérosclérose ou d'une dégradation des artères) doivent avoir un fond d''il tous les 2 ou 3 ans, voir tous les ans.

L'intérêt est double. Cet examen permet de diagnostiquer précocement les anomalies qui pourraient apparaître au niveau des artères de la rétine et ainsi les traiter pour éviter les troubles oculaires et la cécité (rappelons que la cécité est une des complications les plus redoutées du diabète). C'est également le meilleur moyen de suivre l'état de dégradation des artères en général et d'adapter le traitement des patients hypertendus.

 

En conclusion

 

Il est conseillé de consulter l'ophtalmologue tous les deux ou trois ans. Les personnes dont le travail est fatigant pour la vue (ordinateurs...) et les sujets souffrant de diabète, d'hypertension artérielle ou ayant des antécédents familiaux de glaucome peuvent avoir besoin de consulter plus souvent.

 

Icono AFL