Pourquoi faut-il traiter l'hypertension artérielle ?


VPVC110 – –

Questions sur l'intérêt de traiter l'HTA et mortalité cardiovasculaire

 

Pourquoi faut-il traiter l'hypertension artérielle ?

En France plus de 10 millions de patients hypertendus prennent un traitement journalier. Ce chiffre considérable montre combien l'HTA est un problème important de santé publique, d'autant plus que près de 4 millions de sujets sont hypertendus et ne se traitent pas ou ne le savent pas. Mais au fait, pourquoi doit 'on traiter l'HTA, alors que celle-ci ne donne généralement aucun symptôme ?

 

Qu'est-ce que l'HTA ?

Il faut d'abord répondre à une question plus générale : qu'est-ce que la pression artérielle ? Celle-ci traduit la puissance avec laquelle le c'ur envoie le sang dans tout notre organisme. Cette puissance est exprimée par deux chiffres, généralement sur le mode 12/7, par exemple. En fait, il s'agit respectivement, dans ce cas, d'une pression de 120 mm et de 70 mm de mercure.  Le premier chiffre désigne la pression artérielle systolique, lorsque le c'ur se contracte pour propulser le sang. Le deuxième chiffre désigne la pression artérielle diastolique, lorsque le c'ur est au repos.

La tension idéale de référence, c'est 12/7. Mais ces chiffres varient. On parle d'hypertension (HTA) lorsque la pression artérielle est jugée trop élevée. Les médecins ont fixé 14/9 comme seuil au-delà duquel on est considéré hypertendu.

 

Quelles sont les conséquences de l'HTA ?

Les artères apportent de l'oxygène dans tout votre corps, du cerveau aux jambes, des reins au coeur' Lorsque la pression du sang est trop élevée, les artères de tous ces organes indispensables à la vie s'usent donc plus vite. Et un jour ou l'autre, cette usure invisible se manifeste et c'est l'accident. Avoir de la tension et ne pas la traiter risque ainsi d'être très fâcheux à la longue. Les risques sont nombreux et graves : la tension favorise l'infarctus du myocarde (l'attaque cardiaque), l'angine de poitrine, les accidents vasculaires cérébraux (les attaques cérébrales), l'insuffisance rénale, l'insuffisance cardiaque et l'artérite des membres inférieurs'

""

Pourquoi l'HTA ne donne pas de signes ?

Le plus ennuyeux quand on a de la tension, c'est que l'on ne s'en rend pas compte. Contrairement à beaucoup de maladies (la grippe, l'angine, l'arthrose, l'appendicite'), la tension est une maladie silencieuse : il n'y a en général aucun symptôme. La seule façon de savoir si vous avez de la tension est de la mesurer. La seule façon de savoir si vous avez de la tension est de la mesurer.

 

Connaît-on les causes de l'HTA ?

Seuls 10 % des cas d'hypertension ont une cause bien déterminée. C'est le cas chez certains patients présentant une maladie rénale ou une anomalie

- Elle peut apparaître avec les maladies rénales, par exemple.
- Plusieurs médicaments peuvent également être à son origine : anti-migraineux, anti-inflammatoires, pilule de réglisse, traitement à base de cortisone.
- Les hormones produites par les glandes surrénales, si elles se dérèglent, peuvent faire augmenter la pression artérielle.

 

Que se passe t-il à long terme ?

Si elle passe bien souvent inaperçue dans un premier temps, l'hypertension a un niveau élevé peut toutefois provoquer des troubles, certes bénins mais qui doivent alerter et inciter à consulter. On note souvent des céphalées, des sifflements dans les oreilles, parfois des saignements de nez, des palpitations, une certaine difficulté à respirer.

Mais l'usure due à la tension sur les organes vitaux - le coeur, le cerveau, les reins...- se produit lentement mais sûrement, en 10, 20 ou 30 ans.

 

Quelles conséquences sur le c'ur ?

D'abord, fatalement, le c'ur se fatigue beaucoup plus vite. Il pompe plus fort et, donc, s'épuise, entraînant parfois une insuffisance cardiaque. Or, qui veut aller loin ménage sa monture, c'est bien connu? D'où l'intérêt de ne pas laisser traîner une hypertension trop longtemps.

 

Et sur les artères ?

Les artères souffrent également. La forte pression du sang finit par abîmer les parois. Elles s'usent, deviennent plus fragiles et le cholestérol pourra s'installer plus facilement, pour former des plaques d'athérome." C'est ce qu'on appelle l'athérosclérose. Elle-même contribue à rendre les artères moins souples, c'est donc un cercle vicieux. En outre, ces plaques bouchent progressivement les artères et peuvent être responsables d'un infarctus du myocarde.

 

Pourquoi le cerveau et les yeux sont-ils atteints ?

Les complications neurologiques peuvent être très graves. En effet, les vaisseaux du cerveau se trouvent également fragilisés par l'hypertension. Ils peuvent donc se rompre plus facilement, entraînant un accident vasculaire cérébral dont les conséquences peuvent être gravissimes. L'hypertension peut entraîner de minuscules hémorragies dans le cerveau. A la longue, ces saignements finissent par l'endommager irrémédiablement et c'est le début d'une démence qui ressemble fort à la maladie d'Alzheimer. On parle de démences vasculaires.

D'autres organes souffrent également d'une pression artérielle trop forte, notamment les yeux et les reins.

 

Que doit-on faire si on constate une tension élevée ?

Si une mesure indique que vous avez de la tension, pas d'affolement : cela ne requiert pas un traitement d'extrême urgence. Il faut que soient faites plusieurs mesures concordantes pour confirmer cette hypertension. Votre médecin va d'abord contrôler les premiers chiffres observés. La mesure de la tension se fait sur un sujet allongé et au repos depuis 10 minutes. On prend au moins 2 fois la mesure à chaque bras. Puis on recommence cette mesure 2 ou 3 semaines plus tard. Ce n'est qu'après ces vérifications que le diagnostic sera posé. Si besoin le médecin fera pratiquer des examens complémentaires : analyse de sang, fond d''il'.

 

Quel traitement ?

La première des choses à faire est de corriger les erreurs d'hygiène de vie. Eviter les excitants (alcool, tabac'), maigrir si besoin, dormir suffisamment et faire de l'exercice physique régulièrement. On constate que le respect d'une bonne hygiène de vie fait baisser la tension artérielle de façon significative.

Malheureusement, généralement pas suffisamment. C'est pourquoi le traitement à base d'antihypertenseurs est prescrit.

 

Quels sont les bénéfices du traitement ?

 

La mortalité cardiovasculaire régresse régulièrement. En 20 ans le taux de mortalité pour maladies cardiovasculaires a été divisé par 2 ! Ce qui fait que le cancer est devenu la première cause de mortalité. "Non pas, parce que le cancer augmente comme on le dit trop souvent dans les médias, mais bien parce que les efforts accomplis pour faire baisser la morbidité et les décès cardiovasculaires ont été efficaces," comme l'a souligné le Professeur Xavier Girerd de la Société Française d'Hypertension artérielle.

""