Préparer le vacances des enfants


VPVC116 – –

Préparer les vacances des enfants

Les vacances approchent. Les enfants les attendent avec impatience. Les parents aussi, mais avec une petite pointe d'inquiétude pour ce changement d'habitude de vie et ses risques supposés ou bien réels. Quelques rappels de bon sens.

Les vacances, par définition, sont une période de plus grande liberté ; les enfants découvrent des lieux inconnus, « tentent » des expériences nouvelles, s'affranchissent des règles de vie saine. Pour autant, faut-il se stresser et surtout « mettre la pression » sur la famille ? Bien évidemment non. Les vacances sont avant tout une période de repos et de détente. La préparation doit se faire calmement, sans inquiétude.

""

D'abord s'organiser

Il va sans dire que les enfants et les jeunes ados ne doivent pas rester sans surveillance, même à la maison. C'est là le problème numéro un des parents : qui va les garder ? Les grands-parents, des amis, une structure sportive' peu importe, il faut se souvenir que les enfants ont une notion toute relative du danger et que leur imagination fertile les conduit bien trop souvent aux urgences.

Organiser les déplacements aussi. Partir les jours de très grande circulation avec de jeunes enfants les expose au coup de chaleur, aux énervements, à la fatigue. Donc prévoir des étapes, des moments de rafraichissement et ne pas oublier qu'un enfant souffrira de la chaleur bien avant qu'un adulte ne soit gêné. En train, en voiture, la climatisation accélère la déshydratation : ne pas oublier les bouteilles d'eau.

Un voyage, c'est aussi parfois des pépins de santé. Si vous partez en vacances avec votre enfant dans un pays de l'Union Européenne ou en Suisse, procurez-vous la carte européenne d'assurance maladie avant votre départ, qui vous permettra de bénéficier d'une prise en charge dans le pays. Pour les voyages plus lointains, un contrat d'assistance ou d'assurance vous garantit le remboursement des frais médicaux engagés ainsi que le rapatriement sanitaire.

Enfin, vérifier avec votre médecin les vaccinations (ceci est également valable pour les adultes), spécialement si vous partez à l'étranger.

""

Se méfier des ennemis

Le soleil est l'ennemi n° 1 des vacances. Ennemi immédiat avec les coups de soleil, la deshydratation pour les plus jeunes, ennemi à long terme avec le risque de mélanome. En conséquence, le conseil doit être répété chaque jour : pas de bain de soleil au plus chaud de la journée et une protection efficace pour les activités de plein air.

Deuxième danger : l'eau. Il ne s'agit évidemment pas d'interdire la baignade. Mais se souvenir qu'un enfant, même sachant nager, est en danger au bord de l'eau. Donc interdire les baignades sans la surveillance d'un adulte, même en piscine familiale et acheter des brassards et des maillots de sécurité.

 

Pour les allergiques ou les enfants présentant une affection chronique

Les vacances d'un enfant allergique ou présentant une affection chronique doivent être préparées avec le médecin qui suit l'enfant. Un bilan est indispensable avant le départ. Les ordonnances à jour doivent être mises dans le carnet de santé, le tout dans les bagages.

Il faut, si besoin, préparer la liste des conseils pour les adultes qui vont avoir en charge les enfants (grands-parents, moniteurs').

 

La trousse des vacances

- Antalgiques pour la douleur ou la fièvre (penser au thermomètre)

- Pommade pour les coups (arnica ou autre)

- Désinfectant et pansements

- Antidiarrhéiques,

- Antipaludéen (voir destinations à risque)

- Et éventuellement les médicaments habituellement pris au quotidien