Impétigo de l'enfant


VPVC121 – –

L'impétigo de l'enfant

 

L'impétigo est une infection cutanée bactérienne fréquente et contagieuse chez l'enfant. La prise en charge est à la fois individuelle et collective car cette affection est très contagieuse.

 

 

Streptocoque, donc craindre la contagion

L'impétigo est secondaire à l'infection par des streptocoques bêtahémolytiques ou des staphylocoques dorés. Les toxines sécrétées par la bactérie sont responsables des lésions cutanées.

L'impétigo survient souvent par épidémies à prédominance estivale.

La dissémination peut se développer sous forme d'épidémies dans les collectivités, crèches et écoles. Comme il s'agit du même germe qui est à l'origine de l'angine, il faut craindre les complications rénales, heureusement rares si l'infection est traitée.

 

Un signe distinctif : des croûtes suintantes

La présence de croûtes suintantes (couleur miel), sans fièvre est assez typique et évoque le diagnostic.

Classiquement, les lésions débutent autour de la bouche ou du nez avant de se diffuser sur le visage. La lésion est d'abord rouge, puis une bulle superficielle (petite excroissance remplie de liquide) apparaît. Ces bulles se rompent facilement, suintent et se transforment en croutes jaunâtres.

Chez le nouveau-né et le nourrisson, les lésions apparaissent surtout sous forme de bulles avant d'évoluer vers des érosions.

 

D'abord adopter des règles d'hygiènes strictes

La toilette, au moins biquotidienne des zones atteintes à l'eau et au savon, permet l'élimination des croûtes et des bactéries. L'application d'une pommade (vaseline ou pommade antibiotique) sur les croûtes facilite leur élimination.

Pour accélérer la guérison, les bulles peuvent être percées à l'aide d'une aiguille stérile. Le changement de vêtements (amples et en matière naturelle) doit être quotidien.

 

S'occuper de l'entourage

L'éviction scolaire est obligatoire jusqu'à guérison complète en cas de traitement local et pendant 48 heures en cas de traitement général.

L'entourage du patient, frères et s'urs, parents, doit être examiné et la collectivité prévenue par les parents.

 

Le traitement est à base d'antibiotiques

Tout enfant atteint d'impétigo doit être traité. Ceci afin d'obtenir la guérison des lésions, d'éviter la contamination de l'entourage ainsi qu'une complication.

Une antibiothérapie locale est indiquée dans les formes peu sévères. L'application doit être faite 3 fois par jour durant 10 jours.

Si besoin, le médecin prescrira une antibiothérapie par voie générale de 5 à 7 jours. Dans ce cas, on ne donnera pas d'antibiotique en pommade.

 

Les suites

Bien traité, l'impétigo disparaitra sans séquelles cutanées.

Par contre, il faut prévoir de façon systématique la recherche de protéinurie par une bandelette urinaire, 3 semaines après l'épisode infectieux, à la recherche d'une atteinte rénale post streptococcique.

 

Conseils aux patients et aux parents

 

Les soins d'hygiène font partie intégrante du traitement et doivent être expliqués aux enfants dès qu'ils ont l'âge de comprendre. La participation des parents et des personnes qui s'occupent des enfants est essentielle.

' Les mains de l'enfant doivent être lavées plusieurs fois par jour, les ongles brossés et coupés courts.

' La toilette générale, bain ou douche, doit être faite au moins une fois par jour, en savonnant la peau.

' La pommade (pommade antibiotique si antibiothérapie locale, ou vaseline si antibiothérapie générale) appliquée sur les croûtes, facilitera leur élimination.

' les vêtements doivent être changés tous les jours.

' le linge de toilette et les draps doivent être lavés régulièrement.

 


 

""