La mauvaise haleine


VPVC128 – –

""

La mauvaise haleine


La mauvaise haleine est un trouble fréquent et déplaisant, surtout pour l'entourage du sujet' car ce dernier n'en a pas toujours conscience. Corriger les causes de cette halitose, c'est ainsi que l'on nomme ce trouble, est essentiel pour le confort de tous.

 

""


On associe souvent l'halitose aux personnes âgées. Mais en fait, elle touche aussi bien les enfants que les hommes ou les femmes adultes. Comme les problèmes dentaires en sont souvent à l'origine, il est normal que les personnes âgées soient les plus atteintes.

 

Halitose ou mauvaise haleine

L'halitose est le terme médical utilisé pour qualifier une mauvaise haleine. Il tire son origine du latin halitus qui signifie haleine, et du grec osis signifiant maladie ou trouble. Le diagnostic est facile à poser : une odeur désagréable émanant de la bouche. Pour faire le diagnostic soi-même, il suffit de mettre ses mains en porte-voix et de sentir sa propre haleine. En cas de doute, un avis médical par son médecin de famille ou par son chirurgien dentiste confirmera ou pas l'existence d'une halitose.

 

Une origine dentaire essentiellement

Dans environ 80 % des cas, l'origine de l'halitose est buccale. Une alimentation trop ailée, les oignons, l'alcool sont souvent incriminés. Mais la cause principale est une mauvaise hygiène dentaire, alors due à la présence de bactéries dont la croissance est entretenue par la présence de particules alimentaires qui peuvent subsister entre les dents. Les bactéries attaquent les protéines de ces particules ou des cellules mortes de la muqueuse buccale. La dégradation produit des composés soufrés volatils particulièrement malodorants. La présence d'une halitose est souvent l'occasion de découvrir une affection dentaire : carie, amas de tartre, abcès dentaire' Peuvent également être en cause une affection de la gorge ou ORL, des troubles gastriques ou intestinaux, un diabète, un trouble métabolique,'

 

Se faire examiner régulièrement les dents

En cas d'halitose d'origine dentaire, digestive, ORL' il est nécessaire de traiter l'état pathologique mis en cause. Dans ces cas, les chewing-gums, pastilles ou autres bonbons ne font que masquer l'odeur durant quelques temps. Une bonne habitude est de se faire suivre régulièrement par son dentiste.

 

Le meilleur traitement est la prévention

Afin de prévenir la survenue d'une halitose, il convient tout d'abord d'avoir une hygiène buccodentaire irréprochable (voir encadré).Chez les sujets prédisposés à avoir une mauvaise haleine, les bains de bouche quotidiens avec des produits adaptés (en parler à son pharmacien) participent à détruire la flore bactérienne et à rendre la bouche plus saine.

 

 

Afin de prévenir tout risque d'halitose d'origine buccale, il existe quelques règles simples :- le brossage dentaire après chaque repas : fortement préconisé afin d'éviter tout dépôt de particule. Celui-ci peut être complété par l'utilisation d'un fil dentaire.- Le brossage de la langue, notamment de sa partie postérieure : pour éliminer les bactéries. L'utilisation d'un gratte-langue est possible.- Réduire voire supprimer la consommation des aliments donnant mauvaise haleine (ail, oignon, café, épices, alcool, ').- Éviter absolument d'avoir la bouche sèche (augmente le risque de mauvaise haleine). Privilégier l'absorption régulière d'eau.- Réduire la consommation de tabac, à défaut de l'arrêter.- Penser à prendre rendez-vous régulièrement chez le dentiste.
""