Nausées et vomissements


VPVC129 – –

""

 

Nausées et vomissements

 

Poser le diagnostic de nausées ou de vomissements est évident ; c'est le patient ou son entourage qui en est le témoin plus que le médecin. La difficulté est d'en définir la cause et de les traiter efficacement chez les patients fragiles.

 

Les deux symptômes sont souvent associés. Mais il existe des nausées sans vomissements et des vomissements soudains non précédés de nausées. En pratique, les vomissements doivent être considérés, au moins dans un premier temps, comme une urgence. Les nausées posent plus un problème à moyen terme si elles persistent.

 

Les types de vomissements

L'interrogatoire et l'inspection précisent d'abord les caractéristiques des vomissements : alimentaires, aqueux, bilieux, fécaloïdes (ressemblant à des matières fécales), voire hémorragiques' Les heures de survenue, le nombre, les circonstances sont des éléments particulièrement instructifs. Rechercher les prises médicamenteuses et les antécédents est une étape obligatoire.

Les vomissements peuvent s'accompagner de troubles du type pâleur, sueurs, douleurs, troubles du transit, céphalées, vertiges et bien sûr d'une perte d'appétit.

 

Chez le patient fragile, une prise en charge rapide s'impose

Face à des vomissements répétés, surtout chez le nourrisson et la personne âgée, il faut immédiatement estimer par l'inspection l'éventuel retentissement sur l'hydratation. Il n'y a pas toujours de relation entre l'importance du vomissement et les retentissements. Donc prudence et ne pas hésiter à appeler les services d'urgence.

 

Des causes souvent banales

Les causes de nausées et vomissements aigus sont nombreuses. Le plus souvent, la pathologie causale est bénigne mais il faut garder présent à l'esprit qu'une urgence chirurgicale peut être sous-jacente. Du plus fréquent, sinon le plus banal au plus rare, on distinguera dans l'ordre les affections suivantes :

' L'indigestion est facilement reconnue devant la chronologie des événements et le soulagement apporté par le vomissement. Ceci ne pose généralement pas de difficultés au médecin, d'autant plus que le problème est en voie de résolution à l'arrivée de celui-ci.

' La gastro-entérite aiguë virale est facile à repérer, surtout dans un contexte épidémique.

' La grossesse, notamment au début, est une cause bien connue. Les nausées en sont parfois le signe révélateur.

' Les affections digestives aiguës peuvent être plus compliquées à diagnostiquer avec certitude. Parmi celles-ci, signalons la gastrite aiguë, spécialement éthylique, un ulcère (rare, mais possible), une appendicite, une péritonite' Seul le médecin est à même de trancher.

' Les prises médicamenteuses et la radiothérapie doivent être identifiées devant un vomissement.

D'autres causes doivent être signalées, comme certaines affections neurologiques, l'infarctus du myocarde ou une maladie endocrinienne ou métabolique (acidocétose diabétique, insuffisance rénale').

 

 

Les nausées correspondent à une sensation de malaise ou d'inconfort au niveau de l'estomac qui se traduit par un écoeurement ou une envie de vomir.

Les vomissements sont contrôlés par le « centre du vomissement » au niveau du cerveau.
Le vomissement est un réflexe mécanique de défense de l'organisme, pour forcer l'expulsion du contenu de l'estomac. Il faut distinguer les vomissements des régurgitations, phénomènes pendant lesquels le retour dans la bouche d'aliments depuis l''sophage se produit sans effort, ni nausée. Ces troubles sont souvent passagers et sont le plus souvent associés à des brûlures rétrosternales, caractéristiques du RGO.

""