Les fatigues de l'hiver


VPVC132 – –

La fatigue de l'hiver


La fin de la période hivernale est souvent synonyme de fatigue pour bon nombre d'individus, ce qui est totalement normal. Une bonne hygiène de vie, quelques petits trucs et tout rentrera dans l'ordre.

""


L'hiver est une saison éprouvante. Vrai ou Faux ?

Vrai et Faux. La période de repos estival est loin, le froid et les intempéries agressent l'organisme, la lumière du soleil fait défaut. Il n'en faut pas plus pour que le sentiment de fatigue, de lassitude s'installe chez certains. Tout est affaire de physiologie personnelle. Pour nombre de sujets, l'hiver est une période tonifiante, pour d'autres non. Ne pas en tirer de conclusions générales mais adapter son hygiène de vie.

 

La fatigue est une sensation normale. Vrai ou faux ?

Vrai et Faux' La fatigue ressentie après un effort physique ou psychique important est normale. L'asthénie est une fatigue anormale, ne cédant pas avec le repos. Elle correspond à une sensation subjective d'incapacité, décrite comme une « perte de force », une « inefficience intellectuelle »... La fatigabilité est une sensation de fatigue survenant pour des efforts peu intenses.

 

La faiblesse musculaire est différente de la fatigue. Vrai ou faux ?

Vrai - On a l'habitude de dissocier la fatigue en trois composantes élémentaires. La faiblesse musculaire -ou état de fatigue déclenché par l'effort- et qui empêche d'aller jusqu'au bout de ce qu'on entreprend. Une cause organique est souvent retrouvée. L'asthénie traduit le manque d'énergie avant l'effort, s'aggravant avec lui. Elle peut s'expliquer par une dépense d'énergie excessive ou un défaut de récupération. La lassitude se décrit comme un découragement, une difficulté à réagir avec perte d'élan vital. C'est le versant psychique de la fatigue.

 

La fatigue de l'hiver est une réaction normale du corps. Vrai ou faux ?

Vrai - La fatigue hivernale est une réaction normale de l'organisme face aux contraintes dues au froid, au manque de soleil, à un régime pauvre en vitamines. On peut évoquer un état de carence relatif. En fait, peuvent se mêler une asthénie et une lassitude.

 

La fatigue hivernale est une forme de dépression. Vrai ou faux ?

Faux- Il existe bien une forme de dépression due au manque de lumière. C'est la dépression saisonnière. En effet, certains sujets sont particulièrement sensibles à ce déficit et ils développent un tableau de dépression. Celui-ci est typique et nécessite un traitement spécifique : la luminothérapie.

 

Une bonne alimentation permet d'anticiper la fatigue de l'hiver. Vrai ou faux ?

Vrai - La fin de l'automne et le début de l'hiver est une période d'adaptation de l'organisme à la saison froide. Pour cela, faites le plein de vitamines. On n'a que l'embarras du choix : kiwis, oranges, clémentines, pamplemousses... D'une manière générale, l'alimentation est notre meilleure alliée. Consommez des fruits et légumes de saison et surtout variez les sources d'alimentation. Les légumes oubliés redeviennent à la mode, il faut en profiter : potimarrons, pâtissons,' Mais ne cédez pas à une envie de suralimentation trop calorique qui favorisera un surpoids.

 

Un apport vitaminique supplémentaire est utile. Vrai ou Faux ?

Vrai - En dehors des états de carence caractérisée (personnes âgées, malades, dénutries), il n'est pas obligatoire de prendre un apport vitaminique supplémentaire. Néanmoins, chacun a pu le constater, une petite cure de vitamines en janvier - février redonne de l'énergie, à la période la plus froide et au moment où nos réserves sont diminuées.

Un bon rythme de vie est indispensable. Vrai ou faux ?

Vrai - En hiver comme en été, il est primordial de bien dormir. Il faut continuer à pratiquer une activité physique. C'est un bon moyen de lutter contre la fatigue. La production d'endorphines associée à l'effort permettra de se sentir mieux, et le sommeil n'en deviendra que meilleur ! Tout se tient.

""

 

 

""