Pourquoi manger de saison ?


VPVC146 – Mai Juin 2018 –

La belle saison revient et avec elle l’envie de manger des fruits et légumes de saison. Profitons-en, c’est la meilleure façon de bien manger, de prendre de bonnes habitudes et de préserver sa santé.

 

 

Bien manger, rien de plus simple. Il suffit d’adopter une alimentation variée et équilibrée. Ceci veut dire de tout mais en quantité adaptée à son métabolisme. Donc privilégier les aliments bénéfiques à la santé comme les fruits, légumes, féculents, poissons, viandes maigres, mais au contraire limiter la consommation de produits sucrés, salés et gras. Ce principe posé, comment s’y prendre concrètement en fonction des saisons ?

 

Penser à organiser les repas de la semaine

Un bon équilibre alimentaire ne repose pas sur un repas mais plutôt sur l’ensemble des repas de la semaine. Donc, pas d’interdits pesants et de privations constantes : un repas festif peut être compensé par des repas plus légers et équilibrés dans les jours suivants. Nos ancêtres le savaient bien, ils pouvaient (parfois) festoyer au-delà du raisonnable, car leur quotidien était plus chiche.

Ajouter une activité physique régulière à votre mode d’alimentation et votre santé s’en trouvera meilleure, la forme reviendra et le tour de taille réduira !

 

D’abord éviter quelques aliments, si possible

Les conserves contiennent beaucoup de sel ainsi que des additifs. Elles sont à éviter sauf en dépannage. On préférera les surgelés.

D’une façon générale, les plats industriels sont chargés en sel, sucre, graisse et en additifs de toutes sortes nécessaires à leur conservation. Ils ne doivent pas être la base de l’alimentation.

 

Principe de base : être malin

Pour manger sain, il suffit d’être malin ! Redécouvrons les produits de base, comme les sardines riches en calcium et bonnes graisses ou les herbes aromatiques en vitamines. Les exemples pullulent.

La production des aliments suit le calendrier. Leur prix chute en saison. Sachons en profiter, d’autant plus que notre organisme a été programmé pour attendre les produits au moment de leur pleine maturité. En été, il fait chaud et notre organisme a besoin d’eau et de moins de calories. C’est pour cela que l’on a envie de tomates, concombre, melon. En hiver, il fait froid et la luminosité du soleil est moins importante, nous avons besoin de vitamine C apportée par les agrumes. La nature est bien faite, profitons-en !

 

Produits de saison, des avantages certains

Nous venons de voir que les produits de saison répondent au bon moment à nos besoins nutritionnels. Par ailleurs, leur production est plus facile et nécessite moins d’artifices, comme les pesticides. Tous les gourmets vous le diront, ils sont plus goûteux. Tout le monde a déjà fait la différence entre une fraise du jardin en juin et sa consœur venant d’un pays lointain en hiver ! Enfin, votre porte-monnaie vous remerciera, ils sont moins chers et plus abondants.

En plus de ces arguments de bon sens, les spécialistes nous apprennent que les produits de saison sont plus riches en antioxydants. Or, on sait maintenant que les antioxydants sont de merveilleux agents anticancéreux.

Alors, quand allons-nous faire le marché.. de saison ?

 

Photo Phovoir/AFL