Constipation, d’abord mieux s’alimenter


VPVC149 – Novembre Décembre 2018 – Votre Pharmacien Vous Conseille

La constipation chronique empoisonne la vie de nombreux Français. Situation d’autant plus paradoxale que la solution est à portée de main… ou plutôt d’assiette.

 

Photo Phovoir/AFL

 

La mauvaise qualité du bol alimentaire est la cause principale de la constipation. Vrai ou Faux ?

Vrai – La constipation peut être la conséquence de deux dérèglements. Les difficultés d’exonération, généralement dues à une lésion au niveau du rectum (hémorroïdes par exemple) ou à une maladie neurologique, ne sont pas très fréquentes. Par contre, la constipation la plus fréquente est la résultante de difficultés de progression d’un bol alimentaire pas assez abondant et déshydraté que le côlon a du mal à propulser. 

 

Il n’est donc pas nécessaire de consulter pour une constipation chronique. Vrai ou Faux ?

Faux – Précisons d’abord les choses. On parle de constipation chronique en dessous de trois défécations par semaine ou en cas de difficultés à exonérer des selles très dures. La constipation est donc un symptôme et non une maladie. Afin d’éliminer une cause médicale, l’avis d’un médecin est recommandé car diverses causes existent : maladies neurologiques, certaines maladies endocriniennes, anomalies de la sphère génito-digestive (prolapsus), prise de certains médicaments, etc.

 

Les erreurs d’alimentation sont la principale cause de cette constipation. Vrai ou Faux ?

Vrai – Les erreurs diététiques (manque de fibres, boissons insuffisantes), le manque d’exercice et les difficultés psychologiques (refus du besoin d’aller à la selle) jouent un rôle essentiel et sont à l’origine de la plupart des cas.

 

Le traitement repose sur une meilleure alimentation. Vrai ou Faux ?

Vrai – D’abord il faut augmenter le volume des selles. C’est le rôle des fibres alimentaires qui ne sont pas absorbées et qui servent de « balast » au bol alimentaire en gardant une quantité suffisante d’eau.

Ensuite, vous devez adopter une bonne hygiène de vie pour stimuler la motricité colique : présentation sans retard à la selle et activité physique qui favorise le transit.

 

Un traitement bien choisi est utile dans les situations difficiles. Vrai ou Faux ?

Vrai – Tout traitement de la constipation doit être de courte durée, même pour les produits délivrés sans ordonnance. Les spécialistes déconseillent formellement les laxatifs irritants, préférant les laxatifs osmotiques (attirant de l’eau vers les selles), les laxatifs émollients comme l’huile de paraffine, (rôle de ramollissement des selles) et les laxatifs stimulants (agissent sur la musculature de l’intestin). Votre pharmacien saura vous conseiller le laxatif le mieux adapté à votre cas.

 

Quels aliments privilégier ?

Un principe simple : des fibres alimentaires et 2 litres d’eau ou de jus de fruits par jour. 
Les aliments à privilégier : Produits céréaliers : riz complet, nouilles complètes, pain complet
Fruits : cerise, figue, groseille, agrumes, pêche, pomme, prune, pruneau, raisin (plus particulièrement le matin à jeun)
Légumes verts : aubergines, tomates, bettes, carottes, céleri, choux, épinards, salades en général, poireaux.