Le dépistage du cancer du côlon


VPVC151 – Mars Avril – Votre Pharmacien Vous Conseille

À partir de 50 ans, les caisses d’assurance maladie invitent à suivre le programme de dépistage du cancer colorectal. Celui-ci est gratuit et très facile à suivre. N’hésitez pas ! Voilà pourquoi.

 

Le cancer colorectal est-il fréquent ?

Le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus fréquent et la deuxième cause de mort par cancer. En général, ce cancer survient chez des personnes de plus de 50 ans. Grâce aux campagnes de dépistage menées depuis plusieurs années et à l'amélioration des traitements, la mortalité décroît.

 

Pourquoi ce cancer est-il détectable ?

Le cancer du côlon est une tumeur qui se développe dans la paroi du gros intestin et qui forme une excroissance à l’intérieur du tube. Comme tout cancer, cette tumeur est un tissu mal formé et qui saigne. Si le saignement est important, il peut être visible dans les selles (surtout si la tumeur est située à l’extrémité du côlon ou dans le rectum). Mais ce saignement est le plus souvent invisible ; il ne sera alors détectable qu’à l’aide d’un test de laboratoire.

 

Peut-on détecter la tumeur avant le stade de cancer ?

Les tests détectent la présence de sang dans les selles, même en quantité très faible, alors que ce saignement est invisible. Ainsi, les tests dépistent des tumeurs au stade initial et, bien mieux, avant le stade de cancer.

En effet, la plupart des cancers surviennent par évolution de petites tumeurs bénignes, comme les adénomes ou les polypes. Ces lésions ne sont pas des cancers, mais un certain nombre d’entre elles peuvent se transformer en cancer. Elles ont également la particularité de saigner. Et c’est cela qui rend particulièrement pertinent le test de dépistage, puisque celui-ci va pouvoir détecter ces lésions avant le stade de cancer.

 

Que doit-on faire ?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevez tous les deux ans un courrier de votre caisse maladie vous invitant à retirer un test de dépistage auprès de votre médecin traitant, à l'occasion d'une consultation. Si votre médecin traitant le juge utile, il vous remet ce test de dépistage du cancer colorectal et vous explique comment l'utiliser. Donc, rien de plus simple.

 

Le test est-il facile à réaliser ?

Oui, tout à fait. Le test se réalise à domicile et ne prend que quelques minutes. Il suffit de suivre le mode d'emploi détaillé et de déposer des fragments de vos selles sur une petite tige, puis de renvoyer le tout à l’aide d’une enveloppe T fournie. Les résultats du test vous sont adressés, ainsi qu’au médecin traitant, dans un délai de quinze jours.

 

Le test de dépistage du cancer colorectal est-il gratuit ?

Vous n'avez rien à payer. Votre médecin traitant vous remet gratuitement le test de dépistage. L'analyse de votre test en laboratoire agréé est également prise en charge à 100 % par l'assurance maladie.

 

Faut-il compléter ce test par une coloscopie ?

En cas de saignement dépisté, le médecin fera pratiquer une coloscopie (examen du colon à l’aide d’un fibroscope réalisé sous anesthésie). Cet examen permettra d’identifier la tumeur en cause et de l’enlever. Comme il s’agit le plus souvent d’une tumeur bénigne, ceci explique que l’on réduise le nombre de cancers évolués.