Reprendre le sport


VPVC151 – Mars Avril – Votre Pharmacien Vous Conseille

Reprendre le sport, voilà assurément une bonne résolution. Mais sport ou activité physique ? Lequel choisir et à quelle fréquence ? Quelles précautions prendre ? Faut-il consulter avant ? Pas de panique, votre pharmacien vous conseille ! 

 

Il est maintenant bien établi que l’organisme humain est conçu pour exercer une activité physique régulière et soutenue. Comme notre mode de vie moderne nous dispense (et heureusement, car ils étaient excessifs) de la plupart des efforts physiques encore nécessaires pour nos aïeux du siècle dernier, nos organismes souffrent paradoxalement de ne pas « se dépenser ». Il est démontré que ce déficit est à l’origine des nombreuses maladies comme le diabète, l’HTA ou le surpoids. 

Nos ancêtres avaient une activité physique soutenue (travail, activité domestique, déplacement, etc.) mais ne connaissaient pas le sport. Ce dernier, tel que nous le connaissons maintenant, surtout le sport spectacle, suppose trop souvent compétition, dépassement de soi et excès. Ce n’est pas ce type d’activité qui est adapté à la personne de 35-40 ans qui veut se bouger.

 

Pratiquer une activité physique régulière… 

Il vaut mieux pratiquer une activité physique modérée trois à quatre fois par semaine (vélo, marche, course à pied par exemple) qu’un effort intense une heure le week-end. Il a été démontré que 20 à 30 minutes de marche par jour à un rythme soutenu permettait de corriger un diabète débutant de type 2 ou de réduire l’hypertension. 

 

…Progressive et adaptée 

La règle d’or lorsque l’on souhaite se remettre en mouvement est d’augmenter l’intensité de l’effort progressivement et d’observer une certaine régularité en fonction de son âge et de sa constitution physique. Le contraire est même contre-indiqué car à l’origine de lésions musculaires ou articulaires. 

Quelles que soient vos activités, prévoyez des pauses. Pour les longues marches à pied, par exemple, organisez vos trajets à l’avance en pensant à faire des étapes. 

 

Adopter une bonne hygiène de vie 

Rien ne sert de se dépenser si dans le même temps on se laisse aller à des excès. Reprendre une activité physique est la bonne occasion pour arrêter de fumer et de faire le point sur ses habitudes alimentaires. 

La dépense physique peut creuser l’appétit, ce qui est normal car celle-ci permet la consommation des calories emmagasinées. Donc il ne faut pas se laisser aller, mais au contraire limiter ses apports caloriques, ce qui permettra la perte de poids. Dans le même temps, il faut apprendre à diversifier les aliments et à réintroduire les légumes et les fruits trop souvent négligés. Source de protéines, de vitamines, de sels minéraux et de fibres, ils permettront de se sentir plus léger et de faciliter l’effort physique. 

 

Faire un bilan de santé régulier 

Il est par ailleurs conseillé, après 40 ans, de demander l’avis de son médecin. Celui-ci vous conseillera les activités les mieux adaptées à votre cas, particulièrement en cas de surpoids ou de douleurs chroniques. De même, un bilan cardiaque et pulmonaire permettra d’éliminer une contre-indication éventuelle.