Bébés et jeunes enfants en vacances


VPVC153 – Juillet Août 2019 – Votre Pharmacien vous conseille

Ce sont les premières vacances d’été de bébé. Inquiétude bien légitime des parents. Mais pas de panique, quelques précautions et tout va bien se passer.

 

 

D’un point de vue général, les vacances constituent un changement important pour toute la famille et spécialement pour le bébé ou le jeune enfant qui a besoin de régularité et de stabilité. Il convient d’adapter le mode de vie en vacances pour qu’il se sente bien et afin de prévenir les désagréments, voire les petites pathologies inhérentes à cette période.

 

Le voyage d’abord

En voiture, sauf durant les périodes de sommeil (toujours trop courtes !), les jeunes enfants ont besoin de bouger, d’autant que le siège auto leur donne une impression d’enfermement. Donc des pauses fréquentes s’imposent.

Concernant le siège auto, ce sont surtout les coques qui tiennent chaud. Au soleil, la température peut vite monter. Donc même avec la climatisation, attention à ne pas les vêtir trop et penser surtout à leur donner à boire fréquemment. Et surtout ne pas laisser un jeune enfant dans la voiture au soleil au risque d’un coup de chaleur grave.

En train, la mobilité est plus facile et la température ambiante est régulée. Par contre en avion, attention à l’atmosphère pressurisée car les jeunes enfants se déshydratent vite.

 

En plein air

Il faut beau, l’air est agréable, tout incite à faire la sieste sur la terrasse ou à l’ombre d’un arbre, bébé y sera bien. Oui, tout à fait. Mais attention, en été, il y a des insectes et les jeunes peaux sont attirantes. Une moustiquaire s’impose.

Attention aux longues périodes à la plage, car même sous un parasol, bébé reçoit les rayons indirects du soleil. Protégez-le en l’équipant d’un chapeau ou d’une casquette, d’une paire de lunettes pour bébé (attention, pas de lunettes gadgets dont les verres ne filtrent pas les UV !) et de vêtements idéalement longs. Et une protection solaire doit être appliquée régulièrement.

Il marche déjà à quatre pattes et le jardin est un super terrain de jeu. Vérifier tout de même avant que la zone que bébé veut explorer n’est pas encombrée par des outils oubliés ou que le jardinier n’a pas répandu de l’engrais les jours précédents ; tout va si vite à la bouche !

 

Rythme de vie

Mieux vaut conserver un peu de routine en respectant le même rythme qu’à la maison. Ceci est particulièrement vrai pour les repas et le sommeil. Surtout chez les enfants qui ont un sommeil léger, veillez à ce que l’endroit où ils dorment soit calme et ne les faites pas veiller tard en vous disant que demain, ils se rattraperont. Comme les adultes, les jeunes enfants doivent se reposer en vacances. Les sorties en emmenant bébé dans la poussette ne peuvent être qu’exceptionnelles.

 

Les repas

De même, les repas doivent garder leur rythme. En ce qui concerne les régimes, c’est l’été, les fruits et légumes abondent, tant mieux. Profitons d’avoir du temps pour préparer des fruits et légumes frais (bien lavés) : tous les nutritionnistes le recommandent. Mais attention, les féculents sont également indispensables, sinon gare aux diarrhées.

Les bonbons et pâtisseries sont une tentation de toutes les promenades et il est difficile de ne pas céder. Ce n’est pas une raison pour que ces aliments deviennent la base du régime alimentaire des jeunes enfants. Un peu, mais pas trop.

Enfin, il fait chaud, attention aux aliments qui restent à la fin d’un repas. Une contamination bactérienne est un risque certain, avec comme conséquence une gastroentérite.

 

La trousse de bébé en vacances

En plus des produits d’hygiène habituels, il convient d’emmener, selon les conseils de votre pharmacien, de quoi faire face aux petits bobos : antiseptique, pansements, paracétamol, thermomètre, insecticide, moustiquaire, pince à épiler pour ôter une écharde, etc.

On peut prévoir en plus une solution de réhydratation (en cas de diarrhée) et bien sûr les traitements habituels que prend éventuellement bébé.

 

Photo Phovoir